Test de collision mannequin Renault | Moditech.com
Lundi 25 février 2019
Read our Newsletter online

Find us at:      

Test de collision mannequin Renault

Nouvelles de Moditech Rescue Solutions BV

Quel autre sujet avons-nous abordé pendant le congrès au Technocentre Renault ? Dans cette seconde partie, nous nous intéresserons plus particulièrement, entre autres, au mannequin de crash-test. Outre ce sujet, nous discutons également de nouveaux développements à l'airbag actuel comme ils continuent à évaluer.

Plus d’infos à ce sujet dans la newsletter de ce mois-ci.

 

Lors de l’assemblée à Gyancourt, le département d’analyse des accidents Renault a également tenu un discours sur les crash-tests ainsi que sur les résultats et les avancées qui en découlaient. Le principe du «∘crash-test∘» est né il y a presque 90 ans. Le premier crash-test a eu lieu en 1930, à un moment ou l’industrie automobile était déjà en plein essor. L'université de Wayne State, à Détroit, a commencé à rassembler des données sur les effets des crashs et des collisions sur le corps humain. À ce moment-là, les tests étaient réalisés avec les corps de personnes décédées. Évidemment, cela faisait hausser pas mal de sourcils.

Progrès
Des progrès étaient nécessaires et ont été effectués. Après la guerre, Sierra Sam a vu le jour. Cette grande poupée (le premier mannequin de crash test) avait au départ été conçue pour tester les sièges éjecteurs dans les avions, et c’était d’ailleurs l’usage qui lui était principalement réservé. En 1966 et en 1972, les mannequins VIP-50 et Hybrid II firent respectivement leur apparition. Ils étaient conçus spécifiquement pour l’industrie automobile. Le deuxième d’entre eux était le premier à pouvoir enregistrer des données. Ces poupées grandeur nature ont continué à être améliorées pour ensuite être construites avec des matériaux toujours plus intelligents et dotées de propriétés anatomiques. Cette année 2019 est celle de THOR. C’est le mannequin de crash test le plus avancé jamais développé. THOR a une colonne vertébrale, une poitrine et un bassin qui correspondent davantage au corps humain. Son visage possède également plusieurs capteurs qui peuvent mesurer l’effet des impacts dans cette zone.


Image : Le mannequin de crash-test THOR

RÉSULTATS
Renault effectue également des tests avec Thor, et toutes les découvertes ont été discutées. Par exemple, il a été prouvé que les personnes âgées en particulier subissaient plus de dommages que d’autres catégories d'âge à cause des airbags et des prétensionneurs de ceinture. C’est pourquoi Renault essaie aujourd’hui de développer des airbags et des prétensionneurs de ceinture adaptés à l’âge. Les capteurs capables de détecter un accident imminent sont également en train d’être améliorés et un ordinateur va essayer de déterminer la manière dont se déploient les airbags afin de réduire les chocs au maximum. Les ceintures de sécurité vont également bénéficier de ces avancées. À l’avenir, pour que ces systèmes soient améliorés, le propriétaire de la voiture devra entrer son âge dans l’ordinateur de bord du véhicule et le siège du conducteur mesurera son poids et la distance qui le sépare du volant/tableau de bord. Ces données seront synchronisées avec celles de la vitesse/décélération et rendront les systèmes de sécurité passifs encore plus efficaces tout en minimisant encore plus leurs effets négatifs.

 

NOUVEAUX AIRBAGS
Pendant le congrès, les représentants de Renault ont également annoncé qu’il y aurait davantage d’airbags dans les habitacles pour augmenter la sécurité des passagers. Par exemple, l’airbag central (dans le siège conducteur) et l’airbag anti-glissement ont été ajoutés. Nous tirons cette technologie de l’Audi A8, dans laquelle les airbags centraux (voir newsletter de novembre 2017) ont été empruntés à la Mercedes-Benz Classe S, dans laquelle on retrouve un airbag anti-glissement dans le siège arrière.


Image : La Mercedes-Benz Classe S 2017-2019 avec airbag anti-glissement intégré dans les sièges arrière.

Mais le progrès ne s’arrêtera pas là. À l’avenir, on verra des voitures autonomes dans lesquelles les occupants changeront sans arrêt, ce qui rendra les systèmes actuels insuffisants (lien vidéo).

IMPORTANT ! Pour les premiers secours, il est virtuellement impossible d’être au courant de toutes ces nouvelles avancées. En suivant les nouveautés qui figurent dans notre newsletter et en s’exerçant avec le Crash Recovery System, les intervenants d’urgence ne seront pas pris au dépourvu dans des situations réelles.

TICKETS GRATUITS POUR LE SALON PROFESSIONEL INFOPOL XPO112
Le salon professionnel XPO112 se tiendra du 2 au 4 avril. Grâce à nous, vous pouvez récupérer des tickets gratuits ici. Cliquer sur le lien ci-dessous pour vous inscrire. Nous nous réjouissons de vous y rencontrer !

Tickets gratuits pour XPO 112


Infopol XPO112